Back to top
Partager

Comment (bien) recycler ?

Malgré les campagnes de sensibilisation et l’argent investi dans le recyclage ces dernières années, seul 20% de nos déchets sont recyclés. Et pour cause, il est parfois compliqué de s’y retrouver entre toutes les règles de tri et logos pour recycler nos déchets.

Aujourd’hui, plus de 30% des éléments que nous envoyons au tri finissent à l’incinérateur – ce qu’on appelle le refus de tri – car nous trions encore mal nos poubelles. Nous vous proposons donc un petit guide pour (essayer de) devenir un expert du recyclage.

Qui n’a jamais eu un doute au moment de jeter son déchet dans l’une des trois poubelles ? Comment s’adapter aux règles de tri qui changent d’une ville à une autre ?

Jusqu’à quel point le recyclage a-t-il du sens d’un point de vue écologique ?

• Comment (bien) recycler ? • fabulabox guide du tri citeo • Écologie

En France, 3 poubelles pour 3 usages

Faisons simple pour commencer : il existe trois types de poubelles correspondant chacune à trois types de déchets.
– la poubelle des déchets ordinaires :
pour tout ce qui ne se recycle pas, notamment les déchets alimentaires
– la poubelle pour les verres :
pour recycler tous les déchets à base de verre.
– la poubelle des recyclables :
pour le plastique, le papier, le carton et le métal.

Le piège de la poubelle recyclable

Attention au faux-ami qu’est le plastique ! Si la majorité des bouteilles et autres flacons sont bien à mettre dans la poubelle de tri, d’autre déchets plastiques doivent être jetés dans la poubelle normale : les gobelets, la vaisselle plastique ou les barquettes alimentaires, les sachets plastiques, et les emballages plastiques… Sauf dans les villes qui viennent de les intégrer à leur circuit ! Pour savoir si la votre est concernée, tapez “extension des consignes de tri” + le nom de votre ville ou métropole de référence dans un moteur de recherche.

Pour tous les autres déchets et en particulier les bouteilles plastique, trouvez (s’il est présent) le petit logo de triangle recyclable dans lequel est inscrit un numéro entre un et sept. Les numéros 1 et 2 (pour le plastique PET et PE-HT) signifient que votre déchet est a priori recyclable. Pourquoi à priori ? Car il existe encore deux types de PET : le PET transparent recyclable, et le PET opaque qui ne se recycle pas.

On vous l’accorde, trouver si un déchet est à jeter ou non dans la poubelle jaune peut vite devenir un casse-tête, surtout quand vous vous retrouvez avec une bouteille dont le bouchon est recyclable mais pas le reste du contenant … On vous invite donc à aller regarder cette vidéo de France TV éducation sur le tri des déchets plastiques pour davantage d’informations.
En ce qui concerne les déchets carton : ne mettez que les emballages propres dans la poubelle des recyclables et utiliser la poubelle des déchets ordinaires pour les emballages sales ou trop humides.

Pourquoi le tri sélectif varie-t-il d’une ville à l’autre?

Vous l’avez sans doute remarqué en vacances, certaines agglomérations n’utilisent pas le même code couleur pour les trois types de poubelle : pour la simple et bonne raison que les infrastructures de tri ne sont pas les mêmes dans toutes les villes.
De plus, les consignes de tri peuvent varier d’une région à une autre, voire à l’intérieur d’une même ville au fil du temps. Par exemple, certaines agglomérations vont en théorie recycler des pots de yaourt. Certaines villes l’ont déjà fait comme Besançon, où les habitants peuvent jeter tous leurs emballages plastique dans le bac jaune.
Mieux vaut donc se tenir informé des consignes locales de tri. Allez consulter le site internet Le Guide du Tri qui vous donne la consigne exacte, la bonne couleur de bac et des conseils personnalisés. Il existe même une application « Le guide du tri » pour vous faciliter le tri au quotidien !

Le recyclage n’est pas une solution miracle

Quand il est bien fait, le recyclage présente clairement un intérêt écologique : son objectif est la réduction du volume de déchets mais aussi la préservation des ressources naturelles, puisque la matière recyclée évite d’extraire une nouvelle ressource.
Cependant il faut aussi souligner que le recyclage demande une certaine quantité d’énergie, qui varie en fonction du matériau et du volume du déchet. 390 g de CO2 sont émis dans la vie d’une bouteille de verre recyclée. Nous ne pouvons donc que vous inviter à réduire au maximum vos déchets – en évitant les portions individuelles, en favorisant les matières durables ou en utilisant le système de consigne des bouteilles par exemple – car le recyclage n’est pas une fin en soi.
On ne va pas vous dire de vous arrêter de recycler non plus, mais gardez en tête que le recyclage est aussi un bon prétexte pour certains fabricants de nous servir du sur-emballé.

Fabuleusement vous

Dans l’univers des jouets méfiez-vous aussi des gros packagings qui ne servent souvent qu'à justifier un prix élevé. Chez Fabulabox par exemple nous avons choisi un packaging ultra compact dans lequel aucun élément de calage n'est nécessaire, l'espace est pleinement optimisé et rien n'est à jeter ! En conclusion, recycler oui, mais il s'agit aussi de réduire sa production de déchets à la source. On ne peut que vous recommander de vous renseigner sur la démarche « zéro-déchet » en lisant notre article sur le sujet