Recherche

Le jeu de construction, pilier de l’éducation positive

  /  Education positive   /  Le jeu de construction, pilier de l’éducation positive
copains chambre jouer à plusieurs

Le jeu de construction, pilier de l’éducation positive

Le jeu est essentiel au développement équilibré de l’enfant, comme l’ont prouvé les nombreuses études menées par les pédiatres, psychologues, et récemment mis en lumière par les neurosciences. Jouer permet de développer de nouvelles cellules nerveuses : phénomène qui bénéficie à certaines régions du cerveau impliquées dans le contrôle émotionnel et l’apprentissage social.

Oui, mais quel jeu?

Si les jeux vidéos et tablettes peuvent avoir des vertus, rien ne remplace l’expérience générée par la manipulation des objets, en terme d’impact positif sur le développement cérébral.
Le jeu de construction est une des catégories les plus riches en matière de bénéfices pour l’enfant. En lui laissant la liberté de moduler les pièces comme il le souhaite, il développe son autonomie, même si la présence d’un adulte reste nécessaire au début pour prendre en main le jeu. Il est donc un pilier de l’éducation positive, une éducation qui favorise l’autonomie et l’écoute dans un cadre bienveillant.

Les bienfaits du jeu d’assemblage sont multiples, dans cet article, nous vous proposons donc de les illustrer à travers notre jeu Fabulabox…

Motricité fine

Le jeu de construction travaille d’abord la motricité fine : la capacité à utiliser les muscles des mains pour pincer, attraper, écrire… Autrement dit, toutes les capacités qui font le propre de l’homme !

Dans nos Fabulabox, les premières étapes de jeu – le pliage, la mise en volume et l’insertion dans les socles en bioplastique – ont ainsi été pensées pour maximiser la musculature fine. Les décors sont livrés déjà découpés et à plat, pour permettre à l’enfant de travailler en toute autonomie. Cliquez sur la vidéo pour en savoir plus !

Chaque étape mobilise de nouveaux muscles et favorise un travail concentré et coordonné… dont le résultat est immédiatement gratifiant.

Vidéo motricité fine

Repérage spatial

Une fois les cubes assemblés, vient le choix de la combinaison des bâtiments. Dès trois ans, l’enfant possède la capacité de se lancer dans des projets d’assemblage plus complexes. Il peut reproduire un décor à partir de la réalité ou inventer sa propre mise en scène.

Il est donc important que le jeu laisse une liberté d’assemblage à l’apprenti bâtisseur.

Par exemple, les Fabulabox offrent le choix entre décider par soi même de la disposition du décor ou de reproduire l’une de nos photos. L’enfant peut modifier l’emplacement de chaque pièce comme il l’entend ou mélanger les différentes références que nous offrons qui sont toutes modulables et compatibles les unes avec les autres.

Cette capacité à moduler son propre environnement selon sa volonté permet à l’enfant de travailler son repérage spatial et sa logique car il est maitre de ses décisions. L’enfant prend à la fois conscience de son corps, de sa place dans le monde extérieur et de son pouvoir d’emprise sur ce dernier.

Enfant chambre

Stimulation de l’imagination et de la réflexion

Une fois le décor assemblé, on s’amuse à inventer des histoires, incorporer des personnages et figurines de jeu. L’univers de jeu devient plus grand et sophistiqué au fur et à mesure que l’enfant grandit. C’est pourquoi nous voulions créer un jouet qui respecte cette intelligence et qui ne sous-estime pas ses capacités imaginatives. Les décors de nos boîtes ont donc été travaillés avec précision et incorporent de nombreux détails. Ils s’inspirent de la réalité architecturale des villes du monde pour aider l’enfant à se projeter. Et par les détails graphiques, humoristiques ou absurdes, les Fabulabox sollicitent leur imaginaire et les invitent à créer des histoires librement

audelemaitre-photographe-fabulabox-189_2

Apprendre à se connaître en jouant

L’enfant se construit également en même temps qu’il construit ses créations. Il découvre ses goûts, et préférences entre désordre et symétrie, assemblage en hauteur ou largeur, puissance ou esthétisme. Il se demande en permanence comment améliorer ses constructions.

De plus, le jeu permet de gagner en confiance en soi : on peut définir ses règles, maitriser son propre univers.

Le jeu de construction développe enfin une pensée plus complexe capable de résoudre des problèmes. Des études ont ainsi montrer que des enfants de quatre ans qui réalisent des constructions complexent avec des cubes obtiennent plus tard de meilleures notes en maths, indépendamment de leur QI.

jeu de construction

Ainsi le jeu d’assemblage de quel type qu’il soit, apporte un réel bénéfice dans le développement des capacités physiques, intellectuelles et imaginatives de l’enfant.

L’important reste aussi la liberté dans le jeu : laisser l’enfant faire ses propres expériences en jouant est très bénéfique pour son apprentissage. Dans l’éducation de façon plus général, c’est en faisant par lui même que l’enfant peut développer au mieux ses formidables capacités. Céline Alvarez, explique cette démarche d’un apprentissage en autonomie et bienveillant dans son livre « Les lois naturelles de l’enfant ». Nous vous encourageons à le lire !

X

Envoyez cette page à un ami

Le jeu de construction, pilier de l'éducation positive
https://fabulabox.com/le-jeu-de-construction-pilier-de-leducation-positive