Recherche

L’observation, au cœur de notre intelligence

  /  Education positive   /  L’observation, au cœur de notre intelligence
observation

L’observation, au cœur de notre intelligence

L’observation c’est l’attention portée par la vue…aux phénomènes, aux événements, aux êtres pour les étudier, les surveiller, en tirer des conclusions, et nous permettre d’agir. La vue est notre premier sens et nous l’utilisons au quotidien sans nous en rendre compte pour évoluer dans le monde, le comprendre, l’analyser, et prendre du recul. Les enfants sont d’ailleurs de grands observateurs naturels, dès la naissance. Mais la multiplication des écrans et le rythme effréné que nos enfants connaissent aussi, tend à diminuer nos capacités de concentration.

En quoi cette capacité d’observation est-elle de socle au développement de la pensée de votre enfant ? Et comment l’aider à s’approprier cette compétence ? Lisez cet article pour en savoir plus ! 

La capacité d’observation, socle de la pensée

L’observation est au coeur de l’activation de nombreuses capacités cognitives de l’enfant:

S’éveiller au monde en l’observant. Le jeune enfant apprend en observant et en reproduisant ce qu’il voit autour de lui, dans sa famille, à l’école, chez les amis… Son milieu est ainsi son premier socle de connaissance et de construction de sa logique-

Faire travailler la discrimination visuelle. Discriminer visuellement d’abord les formes, les couleurs puis les chiffres et les mots est essentiel pour bien comprendre les nombreuses consignes qu’on lui présente toute sa scolarité… et apprendre à ne aller trop vite pour agir.

Actionner la mémorisation. Il existe plusieurs types de mémoire : olfactive, sensorielle, kinesthésique, auditive. Bien que chaque personne fonctionne avec un équilibre différent entre ces types de mémoire – ce qui explique pourquoi certains apprennent mieux en se répétant à l’oral une leçon ou en la lisant – ce sont les visuels qui seraient le plus représentés dans la population à hauteur de 65%. Nous retenons mieux les informations quand nous regardons bien. 

Etre connecté à son environnement. A l’instar de la pleine conscience, l’observation permet de renforcer sa présence au monde qui nous entoure, et pour un enfant pour qui tout est inédit, cette capacité va l’aider à ancrer ses apprentissages et sa capacité à comprendre le monde qui l’entoure.

Les jeux d’observation 

Dès la petite enfance, les enfants travaillent fréquemment la capacité d’observation, le jeu du Cherche et Trouve restant le plus célèbre. Mais il en existe d’autres : le jeu de la reproduction (re-faire à l’identique une structure), de l’objet manquant (retrouver l’objet perdu dans un décor). La capacité à reproduire est un stimulant naturel pour les enfants qui les captivent et les motivent beaucoup. Il ne faut donc pas hésiter à les laisser l’explorer librement

Cette motivation naturelle doit être activée lors de la conception du jouet pour aider l’enfant à se concentrer et à s’appliquer. Et cela passe bien sûr par la richesse visuelle.

Nos Fabulabox ont ainsi toutes été pensées pour offrir une structure visuelle très riche qui,  en s’inspirant d’une base architecturale, permet d’accroître l’immersion de nos jouets. Ces bases structurelles sont ensuite enrichies de nombreux détails graphiques, poétiques ou humoristiques, qui vont amener l’enfant à se concentrer pour observer plus en détail l’ensemble de ces dessins. 

La grande variété de jeux et énigmes que nous y cachons (cherche et trouve, avis de recherche, 7 différences, paires…) va ainsi renforcer cet effort de précision, de patience et d’observation par la gratification naturelle qu’offre le jeu et la réussite.

 

Nous avons été très inspiré.es par l’édition qui a toujours fortement investi les champs éducatifs du jeu pour les enfants. Nous vous conseillons d’ailleurs fortement les magazines Graou (pour les 3-6 ans) ou Georges (7-12 ans) qui sont de petites merveilles en la matière. 

magazine Graou
magazine Georges

Et à l’opposé de la tendance actuelle du jouet, qui sous prétexte “d’adaptation” aux enfants, favorise les couleurs et les formes simplistes, très réductrices pour les enfants. 

Dans une approche d’éducation positive, nous avons souhaité travailler au maximum la richesse sensorielle de nos jouets car nous refusons de sous-estimer les grandes capacités des enfants.

Avec un bon sens de l’observation, l’enfant apprend à faire preuve d’agilité physique dans le monde : être capable d’observer autour de soi et de se mouvoir dans le monde en ayant évaluer les distances, les dangers. Mais il apprend aussi à faire preuve d’agilité en société : s’intégrer dans un groupe, faire attention à chacun, comprendre les relations qui lient les hommes entre eux. Anticiper les réactions, trouver sa place en société… 

Le développement équilibré de l’enfant trouve sa source dans l’observation du monde extérieur et de soi-même. Les informations collectées, digérées et analysées sont ainsi le socle de notre structuration motrice et cognitive, de notre intelligence.

Aussi utile dans la vie de tous les jours (anticipation des dangers, sociabilisation) que dans l’apprentissage fondamental (mémoire, discrimination visuelle), l’observation est donc à développer dès l’enfance en n’hésitant pas à utiliser le jeu pour la rendre plus facile et mémorable !

X

Envoyez cette page à un ami

L'observation, au cœur de notre intelligence
https://fabulabox.com/lobservation-au-coeur-de-notre-intelligence